Comment financer la création de mon entreprise ?

En complément de votre apport personnel, vous disposez de plusieurs leviers pour financer la création de votre entreprise. Prêt bancaire, crédit-bail et financements alternatifs : votre Conseiller 100 % Pro vous donne les clés pour financer le démarrage de votre activité.

En complément de votre apport personnel, vous disposez de plusieurs leviers pour financer la création de votre entreprise. Prêt bancaire, crédit-bail et financements alternatifs : votre Conseiller 100 % Pro vous donne les clés pour financer le démarrage de votre activité.

En complément de votre apport personnel, vous disposez de plusieurs leviers pour financer la Voir plus création de votre entreprise. Prêt bancaire, crédit-bail et financements alternatifs : votre Conseiller 100 % Pro vous donne les clés pour financer le démarrage de votre activité.

En complément de votre apport personnel, vous disposez de plusieurs leviers pour financer la Voir plus création de votre entreprise. Prêt bancaire, crédit-bail et financements alternatifs : votre Conseiller 100 % Pro vous donne les clés pour financer le démarrage de votre activité.

Comment financer ma création d’entreprise ?

Trouvez le financement à la hauteur de vos besoins

Lors de la création de votre entreprise, il est possible que vos fonds propres ne soient pas suffisants pour couvrir vos besoins immédiats et financer vos investissements. Heureusement, vous disposez de plusieurs solutions pour financer le démarrage de votre activité.

  • Le prêt bancaire

    L’emprunt bancaire constitue la principale solution de financement pour les créateurs d'entreprise. À condition de présenter un projet à la fois cohérent et viable, cela vous permet d'obtenir des fonds auprès d’une banque pour financer vos besoins immédiats (achat de matériel, acquisition d’un fonds de commerce, réalisation de travaux, etc.) .

    Prenez rendez-vous avec un Conseiller 100 % Pro pour découvrir les différents financements bancaires que Société Générale peut vous accorder à la création de votre activité. N’hésitez pas non plus à utiliser le simulateur de crédit pour évaluer vos capacités d’emprunt.

    Simuler ma capacité d'emprunt

  • Le crédit-bail et la location longue durée

    Principales alternatives au crédit bancaire, le crédit-bail et la location longue durée vous permettent de louer l'ensemble des équipements dont vous avez besoin à la création de votre activité (machines, véhicule, local, etc.). Cette solution vous permet de limiter vos besoins en capitaux et de lisser votre investissement sur une période plus ou moins longue, et ce, en ayant éventuellement la possibilité de devenir propriétaire des biens à l'issue de la location.

    Le crédit-bail se montre d’ailleurs très intéressant car il vous permet de financer 100 % du montant TTC de l'équipement. Sans compter que les loyers versés sont déductibles du résultat de l’entreprise.

    Société Générale vous propose différents dispositifs de crédit-bail mobilier et immobilier pour financer le lancement de votre activité. Contactez un Conseiller 100 % Pro pour découvrir les solutions qui s’offrent à vous.

  • Les financements alternatifs

    D’autres pistes s’offrent à vous pour compléter votre apport personnel et votre éventuel prêt bancaire. Elles ne doivent pas être sous-estimées car elles vous permettent de limiter votre besoin de financement immédiat et de contracter un emprunt plus facilement.

    • La love money : derrière ce terme se cachent les financements obtenus auprès de votre entourage (famille, amis, collègues, etc.). Pouvant prendre la forme d'un don, d'un prêt (avec ou sans intérêts) ou encore d'un investissement au capital de l'entreprise, cette solution permet à vos « bienfaiteurs » de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu sous certaines conditions, dont le montant correspond à 18 % des sommes versées.
    • Le micro-crédit : il s’agit d’un crédit accordé par un organisme solidaire aux entrepreneurs éprouvant des difficultés d’accès au crédit bancaire. Il vous permet de compléter votre financement initial, à l’image du dispositif de l’Adie octroyant jusqu’à 10 000 €.
    • Le prêt d’honneur : il s’agit d’un prêt – le plus souvent à taux zéro - accordé aux entrepreneurs sans garantie, ni caution personnelle. À l’image des dispositifs mis en place par les réseaux Initiative France et Réseau Entreprendre, il vous permet d’emprunter jusqu’à 90 000 €.
    • Le crowdfunding : aussi appelé financement participatif, ce mécanisme vous permet de récolter des fonds – principalement via des plateformes web – pour financer votre création ou votre développement. Le financement pourra prendre la forme d’un don, d’un prêt (avec ou sans intérêts) ou encore d’une contribution avec contrepartie (achat de votre produit, invitation à un événement, etc.).