Vous êtes ici

Valoriser
Comment évaluer votre affaire ?
Comment évaluer votre affaire ?
Pour céder votre affaire dans les meilleures conditions, il est important de l’évaluer au prix juste. La valeur théorique de votre affaire est ajustée au regard de la situation globale de l’entreprise.

L’expert évalue l’impact, positif ou négatif, de tous les facteurs susceptibles d’avoir une incidence sur sa valeur :
  • facteurs internes : rôle du cédant dans l’entreprise, existence d’un savoir-faire spécifique, évolutions technologiques récentes…
  • facteurs externes : existence d’un client particulièrement important, d’un fournisseur exclusif, position du cabinet sur son marché, conformité avec la réglementation en vigueur…
  • facteurs financiers : équilibre de la structure financière, rentabilité /endettement de la structure…
  • facteurs juridiques : existence de problèmes entre associés, de litiges en cours, durée du bail restant à courir…

Afin de rendre votre affaire la plus attractive possible et de lui redonner une dynamique, il peut être envisagé différentes opérations :
  • réduire les coûts afin de maximiser le résultat.
  • mettre en société. Si votre affaire a le statut d’entreprise individuelle, nous vous encourageons à lui donner une structure sociétaire. Cela facilitera la transmission tant à des tiers qu’à des membres du cadre familial, ou à des salariés.
  • séparer l’immobilier s’il est au bilan de l’activité. En effet, le futur repreneur n’est pas forcément intéressé par la reprise des murs qui augmente le prix de vente final. Pour faciliter la négociation, vous pouvez avoir intérêt à sortir l’immobilier professionnel du patrimoine de votre entreprise.
    Une solution : créer une Société Civile Immobilière familiale qui rachète le bien et le louera ensuite à la société d’exploitation, c’est-à-dire l’entreprise cédée, moyennant un loyer aux conditions du marché. Grâce à ce montage, vous pourrez, en plus, effectuer une opération de donation-partage à vos enfants, en vous réservant la possibilité d’encaisser les revenus de la SCI.
  • vendre les actifs non indispensables. Dans le même esprit, la vente anticipée de certains actifs non nécessaires au bon fonctionnement de votre activité vous permettra de faciliter la cession de votre activité en en limitant le prix. Vous aurez également la possibilité de percevoir des capitaux de façon anticipée.
  • sécurisation des relations contractuelles. Au fil des années, il est possible que les rapports avec certains de vos clients, de vos fournisseurs reposent sur la confiance. Dans l’optique de valoriser au mieux votre activité il est important de bien contractualiser l’ensemble de ces relations et de vérifier la pérennité des contrats existants.
Vos partenaires incontournables :
  • Expert-comptable
  • Avocat
  • Notaire
  • Banquier



3955 : De 8h à 22h en semaine et jusqu’à 20h le samedi. Depuis l’étranger
+33 (0) 8 10 01 3955. Tarif au 01/01/2017 en vigueur.