Vous êtes ici

Après la création
Optimiser son démarrage Quand faut-il changer de statut?


Si le statut d’auto-entrepreneur vous a permis de démarrer et de tester une nouvelle activité avec un minimum de charges et de gestion comptable, la sortie de ce statut doit s’envisager dans divers cas que nous vous présentons ci-dessous.
De plein droit
L'année de la création d'activité, si vous ne dépassez pas les seuils applicables au régime fiscal de la microentreprise (170 000€ pour le commerce ou 70 000€ pour les services et les activités libérales), vous bénéficiez :
  • d’une simplicité administrative (inscription et registre entrées)
  • d’un prélèvement immédiat des cotisations sociales indexées sur le chiffre d’affaires encaissé
  • d’une gestion simplifiée HT (TVA non collectée, non récupérée)
A votre initiative
  • dans le cas où le développement de votre société entraîne de nouvelles charges que vous ne pouvez actuellement pas déduire de votre résultat ce qui pénalise votre rentabilité,
  • dans le cas où de nouveaux clients vous font part de leur réticence à ne pas pouvoir récupérer la TVA (B to B),
  • dans le cas où vous embauchez un ou plusieurs salariés, le montant des salaires et des charges sociales ne sont pas déductibles et donc pénalisantes pour vous,
  • dans le cas où vous procéderiez à des investissements conséquents : les amortissements afférents à ces investissements ne sont pas déductibles et les loyers (crédit-bail, LOA ou location longue durée) ou intérêts d’un prêt ne sont pas déductibles non plus.



3955 : De 8h à 22h en semaine et jusqu’à 20h le samedi. Depuis l’étranger
+33 (0) 8 10 01 3955. Tarif au 01/01/2017 en vigueur.