2
Évaluer l'affaire
Pendant la cession bandeau
La détermination de la valeur de l’entreprise peut vite tourner au casse-tête. N’hésitez pas à utiliser et surtout à croiser les méthodes utilisées par les professionnels.
Un prix compatible avec celui du marché
Logiquement, vous voulez tirer le meilleur prix de la vente de votre affaire. Attendez-vous cependant à revoir votre copie car votre prix “psychologique” doit être compatible avec celui du marché. Dans neuf cas sur dix, le prix imaginé par le cédant est trop élevé.

Pour revenir à la réalité, mettez-vous à la place du repreneur et posez-vous la question : seriez-vous vraiment prêt à acheter votre entreprise à ce prix-là ? Généralement, la réponse est sans appel. Et surtout, souvenez-vous qu’il vaut mieux accepter de vendre moins cher que pas du tout !
Les éléments à prendre en compte pour l’évaluation
Trois indicateurs simples permettent d’évaluer rapidement une entreprise : le marché, la rentabilité et la taille de l’affaire à céder.

Concernant le marché, il faut très vite savoir s’il existe une appétence pour le type d’entreprise que vous vendez. Par exemple, les activités de boucherie et les restaurants ne sont pas très recherchés, mais les emplacements peuvent intéresser d’autres entreprises ou des groupes en phase de croissance. Les entreprises sur des créneaux porteurs (maisons de retraite, services à la personne) et celles qui ont des références (des clients de renom, une cotation en bourse) se vendent beaucoup mieux car elles attirent les candidats.

Autre point essentiel : la taille de l’entreprise. Une petite entreprise possédant des brevets pour des innovations technologiques se vendra souvent mieux et plus cher qu’une entreprise d’une centaine de personnes présente sur un marché traditionnel.
Les méthodes d’évaluation
Il existe différentes méthodes d’évaluation : certaines se basent sur la valeur patrimoniale de l’entreprise, d’autres sur sa rentabilité. Aucune de ces méthodes n’est suffisante en elle-même. Il faut les comparer et en faire la moyenne pondérée. C’est la seule manière de fixer un prix moyen.

Il faut également prendre en compte l’activité de l’entreprise car, selon le secteur sur lequel elle évolue, les critères à prendre en compte sont différents. Pour une entreprise du BTP, par exemple, il est capital d’analyser l’actif net (les machines). En revanche, une entreprise de nettoyage doit être évaluée sur ses résultats.

En savoir plus sur les méthodes d’évaluation