Vous êtes ici

2
Préparer son projet
Avant la cession bandeau
Vous devez prévenir votre entourage le plus tôt possible. Alors que vous ne le soupçonniez même pas, un membre de la famille peut en effet se montrer intéressé par la reprise de votre entreprise.
Prévenez vos héritiers
Les cédants préfèrent généralement transmettre leur entreprise à leurs enfants ou à un membre de la famille. Par souci de continuité, ils aiment que leur affaire reste dans la “famille”, cela les rassure et rassure également les partenaires de l'entreprise (banquiers, clients, fournisseurs). Mais pour bien préparer cette transmission, les héritiers doivent être associés à la réflexion bien en amont : comment les enfants vont-ils reprendre, qui va reprendre, faut-il prévoir des donations, organiser une gouvernance spécifique, etc.? Plus tôt votre famille sera informée, plus la transmission sera facilitée.
Sachez détecter les potentiels successeurs
Un de vos enfants vient de réussir un examen ? Ou rentre de l’étranger après plusieurs années passées en mission pour le compte de son employeur ? Ou émet le souhait de revenir dans sa région natale ? Voilà autant de signaux “positifs” qui doivent vous alerter sur une possible motivation de vos héritiers à reprendre le flambeau. Commencez tranquillement à évoquer votre projet et surtout verbalisez votre souhait de voir rester l’entreprise dans le giron familial.
Annoncer la nouvelle aux salariés en interne
Depuis août 2014, la loi oblige les dirigeants d’entreprise de moins de 250 personnes à informer les salariés de la vente de l’entreprise. Objectif : que les salariés aient le temps de proposer une offre de rachat s’ils souhaitent reprendre l’activité, même si dans les faits, ces cas sont assez rares.

En savoir plus sur l’information obligatoire aux salariés