Vous êtes ici

2
Accompagner le repreneur
Est-il obligatoire d’accepter une période d’accompagnement ? Quelles formes peut prendre cet accompagnement ?
Après la cession bandeau
Non, mais un tel accompagnement est conseillé ! Pour la bonne raison qu’une entreprise se vend moins bien si le cédant s’y refuse. Vous devez prendre en compte cette situation dès le départ et vous préparer psychologiquement à rester pendant quelques mois dans l’entreprise. Un accompagnement est généralement réussi si la négociation s’est bien passée.
Pas plus de six mois
La durée de cette période de transition doit être courte. Il est souvent difficile pour le chef d’entreprise de voir un autre prendre sa place, et cet accompagnement peut être mal vécu.

Une période comprise entre trois et six mois est généralement suffisante. Souvent, elle est même plus courte que prévu car le cédant se rend naturellement compte qu’il est de trop et finit par s’effacer.
Une façon d’arrêter en douceur et avec élégance
Accepter d’accompagner le repreneur pendant quelques mois, en lui présentant les clients, les fournisseurs, les partenaires… est tout à votre honneur. En agissant ainsi, vous vous retirerez avec élégance et sagesse.