Vous êtes ici

La retraite Quelles solutions pour préparer sa retraite ? Afin de vivre pleinement sa retraite selon ses envies et de compléter sa future retraite, il est important pour un professionnel de se constituer une épargne individuelle. Dans cette démarche, il est utile d’évaluer au préalable son budget à la retraite pour mettre en place une solution parfaitement adaptée à ses futurs besoins.
Toutes les solutions pour bien préparer sa retraite Dans l'ensemble, les travailleurs indépendants continuent de percevoir des pensions plus basses que celles des salariés . La retraite des professionnels leur permet difficilement de maintenir leur niveau de vie. Se constituer une épargne individuelle en vue de compléter sa retraite devient dès lors incontournable.
Quelles solutions pour préparer sa retraite ?
  • 1/ Des solutions par le biais de son activité professionnelle
    Il existe plusieurs produits d’épargne conçus spécifiquement pour aider les professionnels à préparer leur retraite. Ils permettent de se constituer un revenu complémentaire sous forme de rente.
    La loi Madelin
    C’est pour pallier les inégalités de retraite entre salariés et non-salariés que la loi Madelin a été mise en place en 1994. Elle permet aux artisans, commerçants, industriels, professions libérales, gérants non salariés… de se constituer un complément de retraite .
    Le principe est simple : en adhérant à un contrat Madelin, vous vous engagez à verser chaque année une cotisation. Une fois à la retraite, vous percevez le capital (voir encadré) accumulé sur votre contrat Madelin sous forme d’une rente garantie à vie .
    Autre avantage de la loi Madelin : son cadre fiscal . Tous les versements effectués sur votre contrat Madelin sont déductibles de vos revenus imposables dans les limites et conditions prévues par la loi. La loi Madelin se révèle ainsi particulièrement intéressante pour les professionnels dont la fiscalité est élevée.
    L’épargne salariale : PEE et PERCO
    Le Plan d'Epargne Inter-entreprises (PEI) et le Plan d’Epargne Retraite Collectif (PERCO) sont deux produits d’épargne salariale. Ils permettent de se constituer un complément de retraite dans le cadre de l’entreprise . Ils s’adressent aux dirigeants non salariés de sociétés entre 1 et 100 salariés. Les conjoints collaborateurs ou associés peuvent également en bénéficier.
    Le principe du PEI et du PERCO est identique : épargner volontairement une somme qui ne sera pas soumise aux charges sociales (excepté la CSG/CRDS à taux réduit ainsi que le forfait social) pour obtenir un capital à l’âge de la retraite .
    La principale différence entre le PEI et le PERCO concerne la durée du placement. Dans le PEI, les sommes d’argent versées sont bloquées pendant 5 ans minimum, tandis qu’avec le PERCO l’épargne est bloquée jusqu’à la retraite. Il existe toutefois des cas de déblocage (comme l’achat de sa résidence principale) pour le PEE comme le PERCO.
    Le PERP
    Le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) est accessible à tous. Il vous aide à préparer progressivement votre retraite tout en bénéficiant d’avantages fiscaux immédiats.
    Le principe du PERP est simple : vous choisissez le montant et la périodicité de vos versements. Ces sommes d’argent sont déductibles de vos revenus dans les limites prévues par la loi. A noter que le plafond de déduction d’un contrat PERP est inférieur à celui d’un contrat Madelin Retraite. Lors de votre départ en retraite, ce capital accumulé vous est reversé sous forme d’une rente garantie à vie (voir encadré). Si vous le souhaitez, vous pouvez également récupérer dans la limite de 20% de votre épargne en capital lors de votre départ en retraite.
  • 2/ Autres solutions de placement pour les professionnels
    En marge des produits d’épargne dédiés à la retraite, il existe d’autres placements performants pour se constituer un capital sur le long terme et bénéficier de revenus complémentaires.
    L'assurance-vie
    Placement préféré des Français, une personne sur deux qui souscrit une assurance vie le fait en prévision de sa retraite . L'assurance vie permet de se constituer un capital retraite de manière personnalisée. Selon votre sensibilité au risque et vos projets, vous pouvez répartir votre épargne sur plusieurs supports d’investissement représentatifs de différentes classes d’actifs (actions, immobiliers…) ainsi que sur le support Sécurité en Euros. Une fois à la retraite et si vous le souhaitez, vous pouvez transformer le capital obtenu en rente (voir encadré). L’assurance-vie bénéficie en outre d’un cadre fiscal avantageux.
    Le PEA
    Un Plan d’Epargne Actions (PEA) vous permet de placer votre épargne sur les marchés financiers . Sous certaines conditions, vos revenus et vos plus-values sont exonérés d’impôts. Après 8 ans, vous pouvez récupérer votre argent sous la forme d’une rente viagère (voir encadré) défiscalisée. Toutefois avec ce support, votre capital n’est pas garanti.
    L’immobilier
    L’investissement immobilier est une solution pour préparer sa retraite  : soit en achetant sa résidence principale, soit en investissant dans un bien locatif.
    L’achat de sa résidence principale permet à terme de ne plus avoir de crédit à rembourser, ou de loyer à payer. L’investissement locatif est un autre moyen de se préparer à la retraite. Certains dispositifs, comme Malraux ou Scellier, facilitent l’achat d’un bien locatif. A terme, vous bénéficiez d’un revenu complémentaire grâce au loyer perçu.
A retenir Commencer à épargner à 30 ans demande 4 fois moins d’effort qu’à partir de 50 ans . Pour maintenir son niveau de vie une fois à la retraite, il faut s’y préparer le plus tôt possible.
Les fondamentaux Lors de votre départ en retraite, certains dispositifs permettent de choisir entre une épargne reversée sous forme de capital ou de rente viagère. Le capital Cela vous permet de disposer immédiatement, d’une somme d’argent importante pour financer des projets assez lourds, comme vous lancer dans l’acquisition d’une résidence principale ou secondaire. La rente viagère Il s’agit d’une somme d’argent versée à vie, chaque mois ou chaque trimestre. En contrepartie, le capital ne peut pas être récupéré, ni être transmis aux héritiers à moins d’avoir opter pour la reversion de la rente lors de sa mise en place. Ce système garantit un revenu complémentaire et régulier versé tout au long de la retraite. C’est une solution idéale pour faire face à l’allongement de la vie.
Un exemple pour mieux comprendre Un artisan né en 1955 avec pour revenu mensuel de fin de carrière de 5500 euros percevra une pension de 2060 euros par mois à 63 ans (37% de son dernier revenu).
Un salarié cadre né la même année avec un revenu identique de 5500 euros percevra une pension de 2857 euros par mois à 63 ans (52% de son dernier revenu).
Pour aller plus loin Retrouvez en vidéo les conseils de Philippe Rochereuil, notre Spécialiste du Conseil en Épargne Retraite :
https://particuliers.societegenerale.fr/epargner/tchat_retraite.html
Solutions pour bien préparer sa retraite
Dossier réalisé en novembre 2013



3955 : De 8h à 22h en semaine et jusqu’à 20h le samedi. Depuis l’étranger
+33 (0) 8 10 01 3955. Tarif au 01/01/2017 en vigueur.
3955 et dites